→ Demander un devis
→ Télécharger le PDF


Dates
Du 15/04/2022
au 15/04/2022
Du 19/04/2022
au 19/04/2022
Du 21/04/2022
au 22/04/2022
Du 31/05/2022
au 03/06/2022



Infos
Niveau :
Perfectionnement
Durée :
28 h
Tarif avec financement :
1300 € Net de taxe
Tarif particulier :
900 € Net de taxe

# Comprendre, ordonner et présenter son corpus

Acquérir les fondements théoriques de l'image pour étayer sa diffusion photographique. Formation en présentiel (15, 19, 21, 22 avril 2022) ou à distance (30 mai au 3 juin 2022)



Comprendre son propre travail et appréhender la mise en place d’un discours de présentation

Identifier les points d’ancrages théoriques majeurs et situer l’affiliation esthétique

Engager une recherche thématique en accord avec son travail

Appréhender la présentation de ses images dans une restitution partagée


Photographes, artistes, candidats à la VAE de l’ENSP


Posséder un corpus photographique existant et conséquent, avoir une pratique de la photographie installée depuis quelques années minimum, détenir une certaine autonomie pratique, connaître les rudiments de technologie photographique (en somme être capable de comprendre les solutions techniques ou de poser des questions de cet ordre)


  • Construction et extraction d’une série d’images à partir d’un corpus existant
  • Production d’un texte introductif suivant des modalités déterminées
  • Mise en forme de l’ensemble sous un dossier photographique en PDF


  • Formation propice pour la constitution d’un dossier thématisé d’une ou de plusieurs séries photographiques pour la diffusion.
  • Formateur praticien et théoricien, photographe, Docteur en Philosophie esthétique, écrivain, spécialiste de l’image et de la photographie.

 



Journée 1 (cours collectif )
– Les fondamentaux : bases, enjeux, problématiques, spécificités de l’image en général et de la photographie plus spécifiquement

– Circulation théorique autour de quelques grands repères historiques, mythologiques, philosophiques, théologiques que l’image draine et dont le regardeur occidental du XIXe reste héritier

– Valeurs d’exemple pris dans l’histoire de la peinture et de la photographie, d’hier à aujourd’hui


Journée 2 (cours individuel – ouverture et fermeture de la journée en collectif)

– Ouverture de la journée précisant la demande, l’attente, le fonctionnement, le déroulement de la journée et ses enjeux

– Échange tutoré d’une heure en individuel (présentation des travaux, premiers repérages, évocations, compréhension, orientations, pistes théoriques, etc.)

– Reprise en classe en fin de journée pour faire un bilan et répondre aux questions concernant le travail asynchrone à produire, le monitoring, les sollicitations et l’utilisation du resourcing pour la semaine à venir

– Présentation du dossier à constituer : constitution soignée et valorisée d’une série de photographies ainsi qu’une approche théorique rédactionnelle de 7000 signes (de type texte de catalogue, texte de salle)


Journée 3 (cours collectif )

– Cette session collective sera composée d’une série de cours thématiques (moments particuliers de l’histoire de la photographie, mouvements, auteurs majeurs, notions incontournables, textes fondamentaux, etc.) qui auront été repérés comme utiles pour l’ensemble des stagiaires autant du côté photographique que théorique

– Point forts relevés dans les séries des uns et des autres, retour sur les premières moutures des écrits (lesquels auront été déposés la veille sur un drive partagé avec le formateur)

– Demande et un travail à faire et monitoring avec une période d’une semaine


Journée 4 (cours collectif )

– Restitution des travaux et des écrits en groupe
– Chaque stagiaire devient également membre du jury aux côtés du formateur pour soulever les aspects positifs du travail soumis et relancer la réflexion. Le repérage des carences éventuelles, des éléments à ajuster, à faire évoluer, est à la charge appréciative du formateur dans un cadre individuel hors temps de la formation avec un entretien téléphonique ultérieur

– Retour critique et pistes pour parachever le dossier final dont les objectifs avoués sont ici répétés : comprendre son propre travail, développer un regard autocritique, en posséder l’entendement, être à même d ‘étayer ses propres idées, intentions, préceptes, trouver les positions artistiques, filiations référentielles potentielles de manière à valoriser correctement et formellement ledit travail grâce à un accompagnement théorique et iconographique personnalisé. Savoir habiller son travail d’un appareil théorique, se confronter aux commentaires.


- Le formateur prend connaissance en amont des fiches d’auto-positionnement des stagiaires afin d’apprécier les attentes et le parcours professionnel de chacun. La formation peut être ainsi ciblée dans le respect du contenu pédagogique annoncé.
- L’apprentissage par le « faire » est valorisé par la réalisation d’exercices d’applications répondant aux compétences visées. La formation conduit et enrichie l’action du stagiaire.
- La pédagogie repose sur une dynamique participative avec la valorisation des retours d’expérience des participants et des meilleures pratiques.

Au terme de la formation, les stagiaires réactivent les apports de la formation au regard des objectifs visés avec l’aide du formateur.
Le stagiaire évalue la formation afin d’attester de son niveau de satisfaction et du degré d’acquisition de compétences. Les indicateurs relevés permettent d’améliorer le dispositif de formation.