Demander un devis

# Le tirage argentique N&B en baryté

Maîtriser les étapes spécifiques pour la réalisation de tirages de qualité



› Public

Photographes occasionnels ou réguliers souhaitant renforcer sa pratique en laboratoire argentique

› Objectifs

- Différencier les différentes méthodes pour l’obtention d’un tirage argentique noir et blanc
- Cerner les caractéristiques des différents types d'agrandisseur argentique noir et blanc
- Maîtriser le protocole du travail pour la production d’une image argentique
- Expérimenter divers traitements chimiques d’une image selon le type de révélateur
- Acquérir les notions de postproduction chimique de l’image selon l’affaiblissement et les virages



› Pré-requis

- Avoir un premier usage de l’agrandisseur et des traitements chimiques en laboratoire argentique
- Disposer de négatifs et de planches contacts
- Fournir ses propres négatifs à tirer


Programme

Cadre théorique :
- Les méthodes possibles pour l’obtention d’un tirage (agrandissement et contact)
- Spécificités techniques de l’agrandisseur, les différents types (condensateur et diffuseur) et ses caractéristiques
- Le fonctionnement de l’agrandisseur, le temps de pose, l’ouverture du diaphragme, la mise au point, le cadrage et les filtres
- Les spécificités du papier baryté, les différents types de papiers disponibles au marché, le choix de texture et tonalité
- Le développement, les différents révélateurs et les résultats possibles
- Les possibilités de post-production chimique (affaiblisseurs et virages)


Travail pratique :
- L’interprétation du négatif
- Méthodologie de travail, la gestion de la densité et du contraste, le bout d’essai, le calcul de
l’exposition « de base », le choix du filtre, le traitement chimique, le lavage, le séchage, le passage à la presse
- Le travail par zones et les différentes techniques de masquage
- L’expérimentation avec différents types de papiers et révélateurs
- L’utilisation d’un affaiblisseur
- Les exemples de possibles techniques de virage
- La préparation des produits chimiques, l’utilisation et le stockage


› Approches pédagogiques

- Le formateur prend connaissance en amont des fiches d’auto-positionnement des stagiaires afin d’apprécier les attentes et le parcours professionnel de chacun. La formation peut être ainsi ciblée dans le respect du contenu pédagogique annoncé.
- L’apprentissage par le « faire » est valorisé par la réalisation d’exercices d’applications répondant aux compétences visées. La formation conduit et enrichie l’action du stagiaire.
- La pédagogie repose sur une dynamique participative avec la valorisation des retours d’expérience des participants et des meilleures pratiques.

› Evaluation

Au terme de la formation, les stagiaires réactivent les apports de la formation au regard des objectifs visés avec l’aide du formateur.
Le stagiaire évalue la formation afin d’attester de son niveau de satisfaction et du degré d’acquisition de compétences. Les indicateurs relevés permettent d’améliorer le dispositif de formation.